Unis pour soutenir les oléiculteurs de l’Hérault

Aux côtés de l’AFIDOL et de Coop de France, le Député Frédéric Roig et moi-même avons été reçus au Ministère de l’Agriculture. Objectifs, trouver des solutions à la crise sans précédent qui touche la filière oléicole : moins 70% de production d’huile d’olive au niveau national et une perte directe de 31 à 33 millions d’euros pour l’ensemble de la filière (production+transformation). Avec un seul objectif : « plus jamais ça ».

Plusieurs options ont été proposées pour les oléiculteurs, pour les transformateurs (moulins privés et coopératifs qui ont plus de 100 CDI en danger) et pour les organismes professionnels, notamment la réduction des cotisations sociales MSA salariés et exploitants, soutien financier : le report d’un an des échéances des emprunts en cours…

Toutes ces mesures ont pour objectif d’endiguer au maximum la crise, mais Olivier Nasles, Président de l’AFIDOL, a insisté sur la nécessité d’anticiper.

La filière bénéficie d’une image extrêmement positive et les consommateurs sont soucieux de la qualité, de l’identité locale des produits dans une démarche du « bien manger » où se mêlent sécurité alimentaire et art de vivre.

Les pistes sont nombreuses : recherche et développement avec l’INRA de nouveaux moyens de lutte contre la mouche, sensibilisation aux moyens de traitement, test en laboratoire des insecticides autorisés…

Avec le député Frédéric Roig, je suivrai attentivement la suite donnée à ce dossier par le ministère de l’agriculture.

Nous rencontrerons les responsables régionaux de la filière pour que ces propositions très concrètes soient suivies d’actions efficaces.