Encourager le développement d’outils de gestion de l’aléa économique en agriculture

Avec Franck Montaugé, Didier Guillaume et mes collègues sénateurs du Groupe socialiste, j’ai déposé une proposition de résolution visant à encourager le développement d’outils de gestion de l’aléa économique en agriculture.

Face aux crises successives qui touchent les filières agricoles (essentiellement les filières laitières et d’élevage) des pays européens, l’idée est d’inventer des outils pour répondre aux aléas économiques (de type de l’embargo russe). Les Etats-Unis ont déjà initié des mesures concrètes via leur Farm bill.

Cette stratégie doit se co construire à l’échelle de l’Europe alors même que va se dessiner la PAC Post 2020.

Je préconise une réforme de la PAC encourageant une plus grande flexibilité avec un mécanisme de stabilisation des revenus, de suppression des contraintes qui pèsent sur les test de terrain (laisser les États membres mener des expériences comme l’a fait la France sur le risque sanitaire)

Objectif rempli ! La résolution a été votée à l’unanimité !