Élevage : Réunion de crise

Depuis plusieurs mois j’interviens dans l’hémicycle du Sénat pour dire et redire que la crise de l’élevage n’est pas nouvelle.

Conjoncturelle mais aussi structurelle, elle ressemble à celle que notre viticulture languedocienne a connu il y a quelques décennies. J’ai proposé au Ministre de l’agriculture – qui m’a encouragé dans cette idée – d’organiser une réunion de travail entre les représentants de la filière élevage et les viticulteurs du Languedoc qui ont, avec courage et mobilisation, co-construit une ligne directrice pour notre vignoble languedocien.

Stéphane Le Foll nous cite d’ailleurs souvent en exemple et les vignerons en sont très fiers. Ils ont tout restructuré dans une stratégie globale : arracher les vignes, planter de nouveaux cépages plus adaptés aux goûts des consommateurs, créer une appellation, organiser la filière, la diversifier et enfin accompagner ceux qui n’ont pu s’adapter à cet élan de nouveauté.

Je vais donc à Paris rassembler viticulteurs et éleveurs pour un échange d’expérience.