Conférence des territoires : le Président fixe le cap

Publié par

Aujourd’hui s’est tenue au Sénat la conférence des territoires. Durant celle-ci, le Président de la République Emmanuel Macron a pris la parole sans langue de bois, afin de présenter sa vision sur l’avenir des collectivités locales.

Il a alors émis plusieurs propositions, parmi lesquelles :

  • La biannualisation de la conférence des territoires, qui aurait donc lieu tous les six mois pour établir les bilans des réformes engagées ;
  • La couverture de l’ensemble du territoire français en haut, voire très haut débit, d’ici la fin de l’année 2020 et non de l’année 2022 prévue initialement ;
  • L’élargissement du transport métropolitain au-delà de la métropole afin de connecter les territoires entre eux ;
  • La suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages, et son remplacement par des mesures de substitution : à ce titre, le Président envisage la création d’une commission de travail pour réfléchir à la refonte de la fiscalité locale ;
  • L’élargissement des responsabilités des préfets au sein des territoires afin de simplifier les tâches administratives ;
  • La création de communes nouvelles et la fusion des départements pour les volontaires ;
  • La recentralisation de la gestion du RSA au niveau de l’Etat et non plus des départements ;
  • La délégation de certaines compétences de l’Etat vers les régions.

Le Président a également reconnu le travail quasi-bénévole qu’exercent certains élus locaux, et leur a rendu hommage.

Ayant exprimé sa volonté de créer une véritable égalité des chances entre les territoires, il s’engage aussi envers les communes rurales, sans toutefois préciser sa pensée. Il reste encore à voir si ses promesses seront suivies d’actes concrets.

L’ensemble de ces mesures part ainsi d’un bon sentiment, mais serait-ce pour faire avaler la pilule des 13 milliards d’euros d’économies demandées par Emmanuel Macron aux collectivités locales ? Je m’interroge sur la manière dont il compte effectuer ces économies et sur les conséquences qu’elles auront sur ces dernières…

En effet, elles ont déjà dû effectuer 10 milliards d’euros d’économies sous le précédent Gouvernement. Si elles ont traversé de grandes difficultés, elles ont néanmoins réussi à atteindre leurs objectifs. Cependant, 13 milliards supplémentaires font peser un grand risque sur les collectivités, notamment en termes d’investissements et d’emplois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s