Congrès de Versailles : d’abord écouter puis agir !

Publié par

Contrairement à certaines postures, je suis allé au Congrès de Versailles. Car l’opposition stérile qui consiste à critiquer avant d’écouter sclérose l’action et aboutit au ras le bol des citoyens.

J’ai donc d’abord écouté. Le Président Macron a formulé une méthode que je soutiens puisque, depuis le début de mon mandat, je formule beaucoup de propositions annoncées hier : réduction des parlementaires, simplification des processus législatifs avec un terme à la prolifération des lois et une évaluation nouvelle de ces textes, amélioration de la représentativité…

Écouter puis agir : au sein du Sénat, je garde mon libre arbitre et ma conscience. Je voterai tous les textes qui iront dans le sens du progrès social. Je m’opposerai aux autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s